Blog

7 Août

Doit-on craindre une nouvelle crise financière ?

Quelles sont les raisons de la crise financière de 2020 ?

Les économistes prévoyaient depuis deux à trois ans, sans en préciser la date, une crise financière aiguë induite par la spéculation effrénée sur les marchés financiers.

La crise de 2020 est une crise surprise, violente, sans équivalent sur l’économie mondiale. 

Elle a été induite par un problème d’origine sanitaire.

Notre économie devra sans doute s’habituer à des chocs violents, plus ou moins longs générés par des événements endogènes de nature différentes.

Les événements traditionnels perdurent : sociaux, politiques, économiques. Mais viennent s’ajouter des événements nouveaux :

  • climatiques
  • sanitaires

Cela va sans aucun doute complexifier les prévisions et changer notre appréciation des risques.

On constate que la vie de nos entreprises est plus précaire qu’auparavant et que nous devons agir pour limiter les risques et les anticiper.

Sur un plan économique :

Cette crise servira t-elle de leçon aux banques qui ont trop souvent privilégiées les marchés à l’économie réelle?

Les différents gouvernements, le FMI,  devront être plus vigilants sur l’utilisation des fonds octroyés par les banques centrales et devront inciter les banques à financer les entreprises, le pouvoir d’achat (cf Economie Hélicoptère ») afin de stabiliser notre économie.

Sur un plan politique :

Des décisions sont à prendre au niveau européen et international pour se concentrer sur les vrais sujets (la paix, la réduction des écarts de niveau de vie, le climat,la santé, les échanges…)

Sur un plan social :

Cette crise sanitaire a mis en évidence les écarts et les différences de comportement entre les Etats assureurs (comme la France) et les Etats libéraux (comme les USA).

La protection sociale via les allocations  « chômage » et la couverture santé permettent de vivre la présente crise différemment en fonction du fait que vous en disposez ou non.

Sur un plan sanitaire et du climat, cette crise montre à quel point notre environnement est fragile et qu’il faut impérativement traiter ces sujets. 

L’économie mondiale ne sera pas stabilisée si nous ne protégeons pas la santé de notre planète et de ses habitants.

Doit-on craindre une nouvelle crise financière? 

La crise sanitaire mondiale qui s’est transformée en tsunami aux multiples impacts, humains, économiques, sociaux…peut être couplée par d’autres événements à risques.

La crise financière prévue et prévisibles sur les marchés financiers n’est pas anéantie. La bulle spéculative peut imploser à tout moment.

Les différents sujets récurrents et apparaissants comme des facteurs de risques existent toujours: 

  • relations USA/Chine
  • Brexit
  • élections présidentielles dans différents Etats (USA, France…)
  • place de l’Europe dans le monde

Ces sujets seront à traiter et nous sommes peut-être entre dans une crise globale, profonde. 

Tous les Etats devront ensemble fixer des priorités réalistes et trouver un alignement d’intérêt.

La crise de 2020 n’est pas une réplique de 2008

Non la crise de 2020 n’est pas pas une crise financière comme l’était celle de 2008. D’autres événement, cités ci-avant, peuvent également éclater à tout moment pour l’amplifier.

Un crise financière est toujours difficile et longue à traiter, mais une crise globale ou une succession de crises d’origine différentes le seront d’autant plus.

On parle d’événements dont les répercussions sont mondiales et concernent tous les Etats. 

Dans le monde actuel, l’autarcie n’a pas de sens tant les échanges inter-pays sont existants et nécessaires.

 

 

Rightliens soutient l'association Rire Médecin

car il est important de faire un don pour rendre
l’hospitalisation mieux vivable pour les enfants.